Archives Actu

Retrouvez ci-dessous les articles publiés sur le site à partir de septembre 2014.
Vous pouvez filtrer l'affichage par mois, et régler le nombre d'articles à afficher par page :

PIÉGROS: décès de Marc Pinet

le .

Nous déplorons le décès de Marc Pinet, ce 10 avril 2020 à Piégros-la-Clastre.

Marc Pinet est né à Piegros dans la ferme familiale et c'est là qu'il a pris sa dernière route, le 10 avril, au pied des Trois Becs qu’il adorait, dans sa campagne

Marc Pinet est né le 28 avril 1938 au quartier les Combes, dans une famille d’agriculteurs qui a tout construit. Dans cette famille de trois enfants, il apprend le métier d'agriculteur qu'il exercera toute sa vie.

Pour exécuter sa période d’armée, il part vingt-huit mois dont quatorze en Algérie où il est intégré à la musique militaire avec sa trompette, instrument qu’il apprend depuis tout jeune.

Il revient en septembre 1960 et se marie avec Georgette Perrin, le 28 octobre 1961. Côte à côte, ils mènent une vie de paysans, une vie qu’ils adorent et qu’ils transmettent à Régis leur fils unique.

La pré-retraite, puis, la retraite lui laisse plus de temps mais il continue à donner un coup de main à son fils. Il aimait la terre, la campagne plus que tout, malgré la dureté du travail, surtout au début de son activité.

Il s’investit, malgré le temps passé dans les champs, dans de nombreuses associations. Il est membre très actif chez les patoisans de la vallée avant qu’il n’en soit président et que ça ne devienne Los Trobadores daus 3 becs. Après 10 ans à ce poste, il a laissé sa place en début d’année pour des raisons de santé. Il a créé de nombreux textes, pièces, chants pour les représentations de la troupe, en occitan pour sauvegarder ce patrimoine auquel il tenait tout particulièrement.

Chasseur pour le plaisir des copains et de l’ambiance, d’entendre les chiens travailler et de participer à une activité qui lui apporte un peu de répit, il sera président de l’association de Saint Sauveur en Diois pendant 17 ans.

Toujours passionné par la Nature, il est président de l’association forestière du Collet de la vigne à Piégros à qui il donnera un nouveau nom grâce à son équipe de bénévoles, l’écrin de Saint Médard.

Il est adhérent à la FNATH depuis 1962, suite à un grave accident de la circulation qui l'a laissé handicapé d’un bras et d’une jambe après vingt-trois mois d’hospitalisation.

Ancien combattant en Algérie, il s’inscrit à l’association des anciens d’Algérie de la Gervanne.

Pour rester à la pointe de la modernisation agricole, il intègre le syndicat agricole à Piégros et il en prend la présidence.

Depuis deux ans, il subissait une dialyse à la maison. Il avait choisi ce protocole pour rester dans sa ferme, au pied de son synclinal qu’il admirait tous les jours.

Ce 10 avril, après avoir fait quelques pas dans son jardin, il est tombé et ne s’est pas relevé.

Le journal présente ses plus sincères condoléances à son épouse, Georgette, son fils et sa compagne, ses deux petits-enfants, Pierrick et Aurélien.

Publié le 13 avril 2020

UA-22506836-1