Archives Actu

Retrouvez ci-dessous les articles publiés sur le site à partir de septembre 2014.
Vous pouvez filtrer l'affichage par mois, et régler le nombre d'articles à afficher par page :

PIÉGROS / BLACONS : la rentrée des classes

le .

Avec des effectifs réduits, les écoles du RPI ont rouvert leurs portes ce mardi 12 mai.

Blacons reprise ecole

Apprentissage de la distanciation physique dès l'accueil

Afin de préparer au mieux ce retour à l'école, le maire, Gilles Magnon, avait souhaité tenir une réunion en présence des enseignants du RPI Mirabel-Piégros, des représentants des parents d'élèves et du RSI (cantine) ainsi que du directeur de la MJC Nini Chaize et bien sûr des représentants des élus municipaux des deux communes. Un protocole très lourd à respecter a été présenté, avec pour mots d'ordre : "Progressivement, patiemment, prudemment et respect des gestes barrière". Au préalable, un questionnaire transmis à chaque parent avait permis de préciser le nombre d'enfants souhaitant réintégrer l'école. C'est ainsi que pour environ 40 % d'entre eux, les parents ont manifesté cette intention.

Il a donc été convenu d'accueillir à compter du mardi 12 mai, les élèves dont les parents sont "personnels indispensables" (soignants, obligations de travail, etc.) et les élèves volontaires dans la limite des places disponibles. L'accueil sera assuré sur 4 jours, les lundis, mardis, jeudis et vendredis jusqu'au 29 mai, selon les modalités ci-après.

Dans la semaine précèdent le 29 mai, un point sera effectué et il sera envisagé ou non, d’augmenter la capacité d’accueil, ou de modifier certains points de l’organisation.

A Piégros : 9 CP (Pascal Moreau); 12 à 15 CE1 (Thierry Geay) toute la semaine par ½ groupe, soit 2 jours d'école par enfant; 12 à 15 CE1/CE2 (Christelle Pavier) selon les mêmes règles que celle de la classe de TH. Geay.

A Mirabel : 10 CE2/CM1 (Cécile Virat/Virginie Blanc); 10 CM1 (Cécile Virat); 8 CM2 (Jean Beaufort). Pour toutes les classes, les autres élèves recevront un enseignement à distance, mais celui-ci sera moins personnalisé que celui pratiqué pendant les semaines de confinement.

A la maternelle des Berthalais, c'est plus compliqué et tous les enfants "retenus" selon les critères identiques aux classes élémentaires, ne pourront pas être accueillis tous les jours :

PS et MS les lundis, jeudis et vendredis, plus GS les jeudis (Flavie Braux); GS les lundis, mardis et vendredis, plus les PS et MS les mardis (Nathalie Stevenin). Côté transport scolaire, celui-ci est maintenu aux horaires habituels mais avec une disponibilité à 25 places. A noter que l'équipe pédagogique était contre ce maintien ; considérant que les préconisations sanitaires exigées pour les écoles, ne pourront pas être respectées.

Concernant le restaurant scolaire intercommunal (RSI), qui est dans l'incapacité de fournir le service dans les conditions édictées, il ne sera pas rouvert. Les enfants qui ne pourront rentrer chez eux à midi, ont la possibilité de manger dans leur salle de classe avec un casse-croûte fourni par les parents.

Par contre, les agents du RSI, qui sont rémunérés depuis le 17 mars, sont recentrés sur les écoles afin d’assurer l’accompagnement des enfants durant cet interclasse. Il est prévu un adulte par classe, afin de ne pas mélanger les groupes; ainsi trois agents sont nécessaires sur chaque école.

Côté garderie, elle ne fonctionnera que pour le temps du soir. La MJC organisera l’accueil périscolaire à partir du mardi 12 mai. Afin de ne pas mélanger les groupes, un accueil sera organisé sur chaque école (y compris sur Mirabel et Blacons, où il n'y avait pas de garderie en temps normal).

Reste l’arrivée, le départ de l’école, et le temps de descente ou de montée du car qui nécessitera de la discipline de la part des enfants et… des parents. Pour ce qui est des mesures d'hygiène dans les salles de classes, outre les gestes barrière, les nettoyages et désinfections seront renforcés pour correspondre au protocole sanitaire. Masques et produits nécessaires sont mis à disposition.

C'est donc une seconde rentrée scolaire un peu spéciale que les élèves vont découvrir; mais également leurs enseignants. Ces derniers vont tout mettre en œuvre pour qu'elle se passe au mieux; même s'ils sont un peu inquiets, notamment pour aboutir au risque zéro dont on sait pertinemment qu'il n'existe pas.

Les élus qui se retrouvent aussi en première ligne dans cette organisation avec toutes les responsabilités que cela comporte, ne ménagent pas non plus leur peine pour que les enfants retrouvent une vie sociale et une scolarité digne de ce nom; même si pour le moment elle ne sera pas totale.

René Bergier

Publié le 13 mai 2020

Blacons reprise ecole 2

La classe des CP dans sa nouvelle configuration. Seuls six élèves sur les neufs prévus, étaient présents; les parents des trois autres ayant renoncé, compte tenu du protocole trop lourd à respecter.

UA-22506836-1