Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Souvenir d’une semaine sur le Pluton

Trois collégiens de Crest ont vécu une expérience unique à bord du bateau démineur parrainé par la ville.

Ils sont trois à s’être embarqués à bord du Pluton pendant quatre jours, du lundi 8 au vendredi 12 mai. Dès leur retour, Camille Cosson, Margot Albenque et Baptiste Parmentier ont été accueillis par le maire, Hervé Mariton. Les parents ont eu à peine le temps d’un gros câlin, que les enfants ont été assaillis de questions. Collégiens dans les trois établissements de la ville, Revesz-Long, Armorin et Saint Louis, ils ont représenté leur collège.

Margot Albenque est bien placée pour raconter son expérience : «J’ai été sélectionnée par mon collège pour le représenter et partir une semaine sur le bateau démineur le "Pluton". J’étais super contente et heureuse de pouvoir vivre cette expérience exceptionnelle. Je suis partie le lundi 8 avec le taxi du Maire de Crest et le soir nous sommes arrivés à la base navale de Toulon. J’ai mangé avec l’équipage et dormi à bord.

J’étais stressée de devoir vivre sur un bateau de l’armée et de rencontrer des militaires. Mais le Commandant en second nous a pris en charge et tout l’équipage m’a vite mise à l’aise car ils sont très accueillants. J’ai pu partir en mer une journée et naviguer sur le bateau avec les matelots. J’ai aussi pu participer à la vie à bord de l’équipage, aux briefings, à la cuisine, aux soirées. Je portais même leur tenue.

J’ai pu participer aux exercices d’entraînement des élèves plongeurs-démineurs et ainsi voir une épave sous-marine d’un avion de la seconde guerre mondiale. J’ai visité le «"Montcalm", un gros bateau qui sert à détecter les avions et les sous-marins qui entrent dans notre territoire. J’ai visité le Groupe Plongeurs-Démineurs. J’ai pu voir plusieurs sortes de bombes anciennes trouvées en mer et connaître leurs différences.

On nous a montré comment agit le "robot Cyclope" qui remplace l’homme en cas de colis piégé. Il bouge dans tous les sens, roule sur des chenilles et peut passer sous des voitures pour prendre la bombe et la faire exploser à l’abri.

C’était super bien et très intéressant. J’ai appris beaucoup et cela m’a donné envie d’en savoir plus. Même si je veux faire une carrière dans la gendarmerie, cela m’a apporté des connaissances sur la marine. La vie sur le "Pluton" est agréable car l’équipage est accueillant et l’ambiance est cool ».

Article paru dans Le Crestois du 19 mai 2017

pluton1

UA-22506836-1