Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Une Pagnolade à Saint Sauveur en Diois

La construction d'un four à pain communal soulève des tensions entre un habitant et le reste de la population.

C'est une histoire digne d'un roman de Pagnol. Le conseil municipal a décidé de faire un four à pain communal pour créer un nouvel intérêt collectif au village. Une réunion publique de présentation du diagnostic et des esquisses du projet a eu lieu en mairie le 5 août 2016 de manière à associer à la réflexion un maximum de résidents secondaires aux côtés des résidents permanents.

Durant les deux semaines suivantes, un cahier d'opinions et de remarques a été mis à la libre disposition des habitants en mairie. Tous les documents ainsi que les panneaux de présentation y étaient également consultables. Suite à cette consultation, deux projets ont remporté le maximum d'adhésion : le parking à l'entrée du village et le four à pain qui a été imaginé et présenté dans la continuité de la cuisine extérieure utilisée lors des fêtes du village. Le devis du four est approuvé pour la réalisation des travaux le 27 janvier 2017, à l'unanimité.

Dans la nuit du 21 au 22 septembre, des banderoles "NON au FOUR" ont été posées à différents endroits du village...
(...)

L'opposition au projet vient du propriétaire d'une maison secondaire dans laquelle il vient passer un mois de vacances tous les ans. Il s'offusque des nuisances subies par le fonctionnement du four et va jusqu'à comparer cette installation à un four crématoire, ce à quoi, les plus anciens ont vraiment mal réagi ! Il a fait circuler une pétition sans texte, qui a recueilli une vingtaine de signatures, dont des gens extérieurs au village, une nouvelle raison de colère des résidents principaux...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 20 octobre 2017

UA-22506836-1