Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

L'opposition a manifesté sa colère

Au Conseil municipal de Crest, le ton est rapidement monté à propos de "promesses non tenues".

On attendait d’éventuelles protestations dans le public, liées à l’achat de la parcelle de terrain du futur centre aquatique, il n’en fut rien. C’est à peine si on a pu reconnaître quelques opposants au projet, tant ils se sont faits discrets tout au long de la séance.

Non, la contestation est venue de l’opposition, qui n’arrive pas à digérer les « promesses non tenues de M. le Maire, qui nous prend pour des imbéciles depuis le mois de juin ! » En cause, un rapprochement demandé par Hervé Mariton lui-même et qui tarde à se concrétiser, d’une part, mais surtout l’assurance d’octroyer un second poste à la Communauté de Communes du Crestois - Pays de Saillans aux membres du Mistral. Un engagement que ne peut tenir le maire car « la loi nous en empêche ».

Le ton est donc rapidement monté dans les prises de paroles d’Hélène Bertau et Samuel Arnaud, qui se sont évertués, tout au long de la soirée, à marteler leur discours de déception...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 3 novembre 2017

UA-22506836-1