Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

La Maison de la Résistance va ouvrir

C'est par souci de transmission que Joël, le père de Mathias Mathieu, s'est lancé dans la réalisation du rêve de son fils.

Mathias Mathieu était un petit garçon collectionneur d'objets de la Résistance, curieux de connaître les anecdotes dans lesquelles il baignait en famille. À l’adolescence, alors que d'autres font du sport, il consacre plus de la moitié de son temps libre dans les recherches. Et même quand son travail le mène aux quatre coins du monde, avec internet, il finalise ses recherches, affine les renseignements, de manière à coller le plus fidèlement possible à l'histoire.

Il commence à écrire les pages d'un livre, pour rendre un hommage à tous ces jeunes, partis défendre leur patrie, sur un coup de tête, par choix pour ne pas partir au STO ou par nécessité de se cacher pour survivre. Pendant ce temps, à la maison familiale, à Beaufort sur Gervanne, les pièces qui lui sont dédiées se remplissent de sacs, son objet préféré, de mannequins, de médailles, et de tout ce qui faisait le quotidien de ces braves. (...)

Sa vie professionnelle et personnelle l'emmène au Pérou où il périt dans un accident de la route en 2014. Il a fallu pratiquement deux ans à Joël, son père, pour reprendre en main le travail de son fils car, dans un soucis de transmission, il ne peut pas laisser ce travail inachevé. Voilà l'idée de Mathias qui prend forme et qui s'installe doucement, dans cette maison qu'il avait choisie pour y exposer ses recherches. (...)

La Maison de la Résistance de Mathias Mathieu ouvrira en mai, avec des visites passionnées comme on peut l'imaginer...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 24 novembre 2017

À lire également dans notre édition : Qui étaient les Résistants locaux ?
UA-22506836-1