Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

La police de sécurité du quotidien se met en place

Une concertation est lancée entre les différents acteurs locaux.

C'est à Allex que les élus, les acteurs de la vie économique et sociale du territoire et quelques habitants se sont retrouvés pour un échange de demandes autour de la sécurité, la première préoccupation des Français. Le 10 novembre, le préfet de la Drôme, Eric Spitz, a lancé une concertation au plan départemental. Il y en aura trois, dont la première a eu lieu le soir du 22 novembre, pour renforcer le lien entre la population et les forces de l'ordre.

À cette occasion, le sous-préfet, Patrice Bouzillard, le colonel de gendarmerie, Lionel Herbeth, le directeur de cabinet du préfet, Sabry Hani, Pierre-Olivier Mahaux, directeur départemental de la sécurité publique, et Gérard Crozier, maire d'Allex, ont tenu à apporter toutes les explications nécessaires à rassurer les personnes présentes.

Ils se voyaient tous ravis des questions posées et de l'intérêt porté à cette démarche. Ils tenaient à préciser la différence entre la police de proximité, mise en place pour une approche opérationnelle il y a 20 ans, et cette police de sécurité du quotidien qui se veut plus proche du citoyen et plus efficace en matière de démarche...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 1er décembre 2017

police proximite 2

UA-22506836-1