Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Hôpital de Die : la députée s'explique

Malmenée par des opposants à la fermeture de la maternité, Célia de Lavergne a tenu à préciser son point de vue.

Terminé, "l’état de grâce" pour la députée de la 3e circonscription. Célia de Lavergne vient de vivre un premier épisode douloureux en terre dioise. Elle a, en effet, été violemment interpellée par des opposants à la fermeture de la maternité de Die à la sortie d’une réunion avec les élus du territoire, la veille de la manifestation du 2 décembre. Une femme enceinte, dans un premier temps, a demandé des comptes à la nouvelle élue avant que la situation ne dégénère et que les élus doivent faire barrage pour éviter que l’échange musclé ne tourne au drame.

« Le dialogue était impossible, il s’agissait d’un coup d’éclat médiatique. Je suis d’accord pour discuter, mais pas de cette manière-la », expliquait la députée, se disant "marquée" par cet épisode. Célia de Lavergne a donc souhaité s’exprimer à nouveau sur le sujet car après quelques jours d’analyse, elle fait le constat qu’il y a « un vrai manque d’informations autour de l’hôpital », autant du côté des patients que du personnel hospitalier...
(...)

La point de vue de la députée est à lire dans Le Crestois du 8 décembre 2018

À lire également dans notre édition : sa position sur la Taxe d'Habitation, les dotation et la présence du loup dans notre région.
UA-22506836-1