Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Un avenir plus serein pour les éducs

Leur contrat doit être renouvelé pour deux ans. De quoi leur permettre de travailler dans la durée.

Ils étaient prêts à remettre le couvert, les jeunes du territoire... Deux ans après avoir massivement manifesté sa volonté de conserver "ses" éducs, la jeunesse de la vallée n’aura certainement pas besoin de ressortir banderoles et slogans pour défendre ceux en qui ils ont tant confiance. En effet, après plusieurs semaines de tergiversations, non seulement leur mission va être reconduite mais, en plus, elle est entérinée pour deux ans alors que, jusqu’à présent, elle ne courait que sur une année.

Il faut simplement que, le 18 décembre, le Département vote ce qui a été négocié, et cela ne devrait poser aucun problème. Un vrai soulagement, pour Géraldine Pajeot et Alexis Coutin, les deux éducateurs bien connus sur le secteur. C’est aussi une vraie source de motivation tant cette décision de leur offrir du temps va leur permettre de développer encore plus leur maillage du territoire.

Le temps, pour eux, est un vrai plus, évidemment. Dans certaines villes du sud de la France, les contrats courent parfois même sur quinze ans! Ici, deux ans, c’est déjà pas mal, surtout quand on sait que, dans les villes où les gens ne sont pas mobilisés, les dispositifs ont purement et simplement disparu...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 15 décembre 2018

UA-22506836-1