Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Une saounienne en grande difficulté dans l'Himalaya

Un alpiniste polonais et la Drômoise Elisabeth Revol ont rencontré des difficultés dans leur tentative d’ascension du Nanga Parbat. Une opération de sauvetage a été lancée.

Ce jeudi 25 janvier, lors de la descente du Nanga Parbat, Elisabeth Revol et Tomek Mackiewicz se seraient trouvés en grandes difficultés. L'alpiniste polonais souffrait de graves gelures et de cécité des neiges, une cécité temporaire causée par l’exposition non protégée des yeux au rayonnement ultraviolet du soleil. La Saounienne souffrirait de gelures au pied gauche, les 5 orteils seraient sévèrement touchés.

Une opération de sauvetage a été lancée. À l'heure ou nous écrivons ces lignes (dimanche 9h20), nous savons qu'Elisabeth Revol a été rejointe par les secouristes après 9 heures d'ascension. La difficile décision a été prise par l’équipe de secours de ne pas envoyer les sauveteurs vers une mort quasi-certaine en montant plus haut chercher Tomek.

Nous reviendrons sur ces événements dans Le Crestois du 2 février 2018

Photo : capture d'écran du site Altitude News

UA-22506836-1