Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Les EHPAD à bout de souffle

À Crest, le personnel des EHPAD a manifesté son ras-le-bol et son épuisement face au manque de moyens humains et financiers.

La colère des soignants officiant dans les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) est montée d’un cran cette semaine. Avec une grève nationale inédite, le personnel est descendu dans la rue pour exprimer sa colère. C’en est trop, la coupe est pleine pour les aides-soignants et aides-soignants hospitaliers (ASH) qui voient leur quotidien en EHPAD décliner de jour en jour.

À Crest, l’EHPAD Sainte-Anne a suspendu à l’extérieur de son bâtiment de nombreux draps au slogan clair : « Plus de moyens pour nos anciens ». En ce mardi 30 janvier, les visages sont fermés mais les langues se délient : « Nos conditions de travail sont devenues déplorables. Nous manquons cruellement de temps pour prendre en charge correctement nos résidents » déplore une membre du personnel de l’EHPAD Sainte Marie.

Un premier témoignage qui pointe du doigt le manque d’effectif : « Pour vous donner un exemple. Le matin, une équipe de six personnes doit gérer 56 résidents contre cinq le soir. Il nous est d’ailleurs arrivé de faire appel à des bénévoles pour nous aider à faire manger des patients. L’arrêt des contrats aidés est aussi un coup dur » explique une aide-soignante de Sainte Anne....
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 2 février 2018

EHPAD greve 3

UA-22506836-1