Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Le loup dans le viseur...

Les éleveurs veulent avoir le droit d'agir face aux attaques afin de pouvoir exercer leur métier sereinement.

Le loup est un fléau que subissent les éleveurs de la région. De plus en plus audacieuse, la bête franchit toutes les barrières qui lui sont dressées. La confédération paysanne nationale de la Drôme a invité les éleveurs, le public et les personnes intéressées à venir assister à une soirée débat à l'Eden, le 5 février dernier. Et, en effet, de nombreux éleveurs ont participé à ce moment de témoignages et d'échanges.

Le film de Mathieu Eisinger est un recueil de témoignages tous plus réalistes les uns que les autres. Durant une demi-heure, les éleveurs ont expliqué leur vie, parfois dictée par le rythme des troupeaux.

Un éleveur vit toute l'année dans une cabane au coeur de son cheptel, sa femme monte le week-end, et elle repart pour la semaine. Evidemment, il n'a pas eu d'attaque depuis deux ans, mais à quel prix ? Il est de plus en plus difficile de faire face au prédateur. Alors que les attaques se produisaient la nuit, depuis 2017, 50% d'entre elles ont eu lieu en plein jour. C'est l'oreille aux aguets 24h sur 24 que vivent les éleveurs...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 9 février 2018


Thomas Vernay, de la commission prédation nationale

Attaque dans le Diois

À lire également dans notre édition :

  • les chiffres réels des attaques de 2013 à 2017
  • la population actuelle des loups en Italie et en France
  • le "plan pastoral" de nos deux communautés de communes
  • La solitude des éleveurs ovins face aux attaques du loup
UA-22506836-1