Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

L’abeille en danger est l’affaire de tous

Apiculteurs et associations sont inquiets, chaque année, environ 20% des abeilles disparaissent.

Sylvain est éleveur de reine sur le territoire ; il annonce 30 % de perte chaque année, et voit de nombreux responsables. Il partage l’avis de Bernard Guellard, président de la section apicole du groupement sanitaire départemental.

Le problème lié à l’agriculture, avec la monoculture, appauvrit les sols et limite la prolifération de la petite flore. Ces pratiques donnent des pics de nourriture puis, plus rien. Dans la même optique, les subventions européennes accordées pour les mêmes cultures encouragent à ne pas faire "tourner" les cultures et favorisent la prolifération des insectes, qui nécessitent eux mêmes des traitements.

Sylvain constate qu’on essaie de chercher des solutions pour polliniser sans les abeilles au lieu de les protéger : « On anticipe le fait qu’il n’y en ait plus ! »...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 8 juin 2018

À lire également dans notre édition : les maladies qui touchent les abeilles.

UA-22506836-1