Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

L'accueil pour les personnes dépendantes

Les personnes en situation de dépendances ont-elles d'autres possibilité que d'être accompagnées par des institutions spécialisées ?

Une dizaine de personnes s'affairent autour de la table de réunion de la Colombine, le mercredi 12 septembre, à Crest. Les bénévoles de l'association des Pierrots de la Colombine ainsi que des résidents de ce lieu de résidence singulier, finalisent l'organisation du forum des habitats partagés et solidaires, qui se tiendra les vendredi 21 septembre au couvent des Clarisse, et samedi 22 à la Colombine. L'ambition de l'événement, « fédérer toutes les petites structures alternatives, qui sont nombreuses, et aider celles et ceux qui souhaitent en créer », explique Michèle, qui coordonne l'événement. Deux jours de débats sur les nouvelles formes d'accueil et d'accompagnant des personnes n'étant pas totalement autonomes.

Pionnière dans ce domaine, La Colombine est un habitat partagé qui compte une maison "mère", où vivent Claire et Pascal, ainsi qu'une personne en situation de handicap physique, qui loue une partie de la maison. À l'autre bout du jardin, un appartement indépendant est loué à un autre résident. Enfin, une "résidence accompagnée" abrite trois appartements, habités par trois résidents en accompagnement vers l'autonomie. « Ce sont des gens qui n'ont pas assez d'autonomie pour vivre seuls, et qui ont, en même temps, le désir de ne pas vivre en milieu institutionnel » explique Claire.

Sylvie, qui vit à La Colombine depuis 9 ans, n'en finit pas de lister les points positifs de son lieu de résidence : « On s'entend bien entre résidents, on a souvent de la visite, des animations culturelles, ça me fait beaucoup de bien de pouvoir vivre ici et de partager cet habitat. » Tous les jours, une auxiliaire se rend dans son appartement pour l'accompagner dans « les choses pour lesquelles j'ai besoin d'aide, comme le ménage, la cuisine... ».

Jean-Marie vit dans l'appartement voisin depuis plus de 2 ans. « Avant de venir ici, j'avais deux options : soit travailler dans un CAT (Centre d'accueil pour le travail) avec des personnes en situation de handicap, soit vivre en HLM à Valence. » Ayant déjà fait l'expérience du travail en CAT, et ne s'y retrouvant pas, et peu désireux de « vivre isolé à Valence, sans y connaître personne », Jean-Marie fait le choix de s'installer à La Colombine. Une fois par mois, un tuteur vient l'aider pour certaines tâches administratives. « La Colombine m'offre un milieu dans lequel je m'épanouis pleinement, explique Jean-Marie, je souhaite que ce type d'habitat se développent, pour que des gens dans le besoin aient la chance d'en bénéficier. »

Aujourd'hui, 7 personnes « ordinaires et extra-ordinaires », comme aime les appeler Claire, habitent à la Colombine. Un habitat partagé et solidaire est également en train de se monter à Piégros-la-Clastre. Ailleurs en France et en Europe, des citoyens inventent des modes d'accueil et d'accompagnement alternatifs pour les personnes en situation de handicap. « Nous voulons proposer un autre accompagnement que dans les structures traditionnelles, explique Michèle. Ici, ce n'est pas une prise en charge, car il n'y a pas de charge. »

Une philosophie du partage et de la solidarité qui sera développée tout au long du forum. Vendredi 21 septembre, la journée débutera à 9h, au couvent des Clarisses, à Crest, avec la présentation d'un habitat partagé et solidaire basé à Fribourg, en Allemagne. Après quoi auront lieu des tables rondes et des conférences sur les différents modes d'accompagnement des personnes non autonomes. Le samedi 22 septembre, le forum débutera à 9h30 à La Colombine, avec une poursuite des réflexions engagées la veille.

Martin Chouraqui

UA-22506836-1