Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

La vallée célèbre le centenaire de l’Armistice

Le 11 novembre 1918, arrive enfin dans les mairies le télégramme annonçant l’armistice. Immense soulagement...

« Pourvu qu’ils tiennent !
– Qui ça ?
–Les civils. »

Cet échange, c’est celui de deux poilus dans leur tranchée, dessinés par Forain. Le sort de cette guerre interminable, en effet, ne dépend pas que des combattants, le comportement de "l’arrière" sera également déterminant.

Nous ici, dans la Drôme,nous sommes bien loin du front et des horreurs de la boucherie. Et pourtant, la vie chez nous, bouleversée dès août 1914, devient de plus en plus dépendante de ce qui se passe dans les lieux de combat. En deux semaines, 3,7 millions d’hommes quittent leur ville ou village. Ce départ massif et rapide laisse à l’intérieur du pays l’étrange visaged ’un monde de femmes, d’enfants et de vieillards.

Cependant, chacun est persuadé que la guerre sera courte et la victoire, qui ne fait aucun doute, rapide. Mais, en un mois, les Allemands sont près de Paris. 300 000 Français sont déjà morts, 600 000 sont disparus, blessés ou prisonniers...
(...)

Ce récit de l'historien Robert Serre est à découvrir dans Le Crestois du 2 novembre 2018

À lire dans notre édition sur ce sujet :

  • Les Amis de Chabrillan impliqués dans le souvenir
  • À Aouste, le 11 novembre se prépare
  • Les enfants de l’école d’Eurre ont travaillé sur la Grande Guerre
  • "Adieu la vie, adieu l'amour" spectacle de l'Échappée Belle
  • Les Poilus de la Gervanne : exposition à Beaufort-sur-Gervanne
À voir également, notre vidéo :
• 
Temps de guerre à l'arrière : le documentaire de TV Val de Drôme

Le Crestois du 8 août 1914

Le Crestois du 16 novembre 1918

 

UA-22506836-1