Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Le retour de la blouse à l'école ?

Doit-on obliger le port de l’uniforme dans toutes les écoles primaires et collèges ? À chacun son idée...

Après avis majoritairement favorable des parents d’élèves, une partie des écoliers de Provins (77), ont été les premiers à suivre la suggestion du ministre de l’Éducation Nationale, en faisant leur rentrée de Toussaint en uniforme.

Pour ceux de la génération écolière des années cinquante et d’autres, cette uniformisation n’est pas une véritable nouveauté, puisqu’en ce temps-là nous portions tous la blouse grise (même le maître). Seules les filles avaient droit à du plus coloré. Nous, les gamins de cette époque, ne prêtions guère attention à nos fringues qui bien souvent faisaient le tour de la fratrie avant de terminer au rang des chiffons. Il faut dire que les "Nike" et autres "Levi’s" n’avaient pas encore embrumé nos cerveaux, et encore moins ceux de nos parents.

Plus tard, au collège, la blouse était toujours en vigueur ; éternellement grise pour les garçons et beige pour leurs copines. De plus, et peut-être pour imiter les grandes écoles un peu huppées, un écusson aux armoiries de la ville devait être cousu sur le devant.

Contrairement aux primaires, les collégiens acceptaient moins bien cette uniformisation et même si les smartphones n’avaient pas encore envahi la planète, chacun aspirait déjà à un peu plus de liberté...
(...)

La suite de cette tribune de René Bergier est à lire dans Le Crestois du 4 janvier 2019

UA-22506836-1