Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Un petit carnaval très surveillé

Le carnaval de Crest s'est déroulé dans une atmosphère étrange, sous l’étroite surveillance de la gendarmerie.

Des costumes bigarrés, des masques saugrenus, des perruques multicolores... À la fin du marché, le samedi 6 avril, d'étranges silhouettes commencent à se rassembler sous le porche de l'église Saint-Sauveur, à l'abri de la pluie.

Autour de 14h, des tambours improvisés battent le rappel, et les carnavaliers, petit à petit, prennent place sur les marches. La chorale révolutionnaire de Die entonne à pleins poumons « Adieu Paure Carnavas », un chant traditionnel occitan annonçant la fin du carême et la mort à venir de Carmentran.

Tandis que quelques pétards explosent bruyamment, une dizaine de gendarmes prennent position sur les marches de la montée des Pénitents...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 12 avril 2019

carnaval 2019 2

UA-22506836-1