Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

La 3CPS dit ''stop'' au centre aquatique

Avec 21 voix contre, 17 pour et 1 bulletin blanc, le Conseil communautaire a recalé le projet.

C'est une défaite pour Hervé Mariton. Le projet de centre aquatique, imaginé par le maire de Crest et porté par la 3CPS depuis sa fondation, en 2014, a été définitivement enterré, dans sa version actuelle, par la Communauté de Communes du Crestois et du pays de Saillans (3CPS), lors du Conseil communautaire du mercredi 15 mai qui s'est tenu à Saillans.

Plusieurs élus, dont Gilles Magnon, le président de l'intercommunalité, ont décidé de s'opposer à un projet qu'ils avaient jusqu'à présent soutenu. La raison de leur revirement : l'augmentation substantielle du coût du projet, qui fait suite à la découverte d'eau, en grande quantité, dans le sous-sol du terrain, et qui aurait engendré un surcoût de 391.000.euros, faisant grimper le coût des travaux à 8.695.652 euros.

« On semble découvrir la présence d'eau souterraine, s'est étonné l'élu crestois Jean-Pierre Point, vice-président à l'aménagement. Mais pourtant, depuis la première étude de sol, dite G1, réalisée en mars 2017, nous avions connaissance de cette affaire. »...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 17 mai 2019

À lire dans notre article : Hervé Mariton s’est exprimé : « Nous constatons que la 3CPS est en échec. Est-ce qu’elle survivra à cet épisode ? »
UA-22506836-1