Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Peaky Blinders, la série haut de gamme

L'ascension d'un mafieux ambitieux dans le Birmingham industriel des années 20. Une série classieuse et captivante.

Plantons tout d’abord le décor : nous sommes à Birmingham, en Angleterre, dans l'entre-deux-guerres. Un gang familial règne sur un quartier de la ville : les Peaky Blinders, ainsi nommés pour les lames de rasoir qu'ils cachent dans la visière de leur casquette. Leurs activités : le racket, la protection, la contrebande d'alcool et de tabac et les paris illégaux.

Le chef de famille se nomme Thomas Shelby. Une des premières scènes le montre chevauchant un majestueux étalon noir. Dans le quartier où il règne en maître, on s'écarte sur son passage, on se cache, on s'incline. Un véritable “parrain”.

Ce récit de l'ascension d'un mafieux ambitieux rappelle inévitablement les films de Francis Ford Coppola et de Martin Scorsese. Des références que Steven Knight, créateur de la série, assume complètement : « Je voulais mettre en scène une mythologie. Thomas Shelby rêve en grand : il veut s'extraire de son milieu, rendre ses affaires légales et rejoindre l'élite ».

La reconstitution historique du Birmingham industriel des années 20 est à couper le souffle. Les décors, les jeux de lumière, la photographie et la mise en scène nous projettent dans un univers fascinant. Combats sanglants, manipulations, mensonges, Peaky Blinders mêle à la réflexion historique le thriller, la tragédie et la romance.

La bande son de la série est furieusement rock et anachronique. Steven Knight a fait le choix malin d’utiliser des musiques contemporaines qui accompagnent parfaitement ce conte mafieux en costume. Les chansons de Nick Cave, Tom Waits, des White Stripes ou de P.J. Harvey se marient parfaitement à l'ambiance classieuse et brutale de la série.

Ajoutez à celà un casting en or et un scénario captivant et vous tenez là une série d’anthologie qui frise, à mon avis, le chef d’œuvre.

Philippe Multeau

PEAKY BLINDERS
Série britannique. 4 saisons disponibles sur Netflix et en DVD ou Blu-ray

Article paru dans Le Crestois du 26 juillet 2019 dans le cahier Mag'

Chaque semaine, le cahier Mag' de l'édition papier ou numérique du journal vous présente en 4 pages les principaux événements artistiques et culturels du week-end à ne pas manquer, ainsi que des portraits, des chroniques de disques, livres ou cinéma.
UA-22506836-1