Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

À Saoû, le maire veut éloigner les pesticides

Daniel Gilles a signé un arrêté interdisant l'épandage de pesticides à moins de 150 m des habitations.

La fronde des maires de France opposés aux pesticides a fait son entrée dans la Drôme en passant par le village de Saoû. Avec l'appui unanime de son conseil municipal, Daniel Gilles, le maire de la commune, a signé un "arrêté d'interdiction des pesticides de synthèse", le lundi 2 septembre dernier, faisant ainsi de Saoû la première municipalité du département à rejoindre ce mouvement d'ampleur nationale, initié au printemps dernier par le maire de Langouët, petite commune d'Île-et-Vilaine.

Aujourd'hui, ce sont 51 communes qui lui ont emboité le pas à travers le pays...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 13 septembre 2019

À lire dans notre article :
  • Le préfet conteste l'arrêté
  • Le soutien du mouvement des Coquelicots
  • La réaction de Michèle Rivasi (EELV)

À consulter :
- L'arrêté du maire de Saoû
- La demande de retrait de la préfecture
- Le Projet de décret ministériel

UA-22506836-1