Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Célia de Lavergne, le bilan à mi-mandat

La députée LREM de la 3e circonscription de la Drôme a accepté de répondre à nos questions.

C'était l'occasion de mieux comprendre le positionnement de cette nouvelle venue dans l'arène parlementaire. Au menu de notre entretien : Biovallée, le CETA, les pesticides, le nucléaire ou encore les élections municipales.

Voici quelques questions que nous lui avons posé :

  • À l'Assemblée, vous avez presque toujours suivi le gouvernement. Êtes-vous aujourd'hui toujours aussi convaincue par la politique menée par l'exécutif ?
  • La Communauté de communes du Crestois et du pays de Saillans (3CPS) a peiné à convaincre ses élus de rejoindre Biovallée. Qu'en pensez-vous ?
  • Daniel Gilles, le maire de Saoû, a pris un arrêté interdisant l'épandage de produits phytosanitaires de synthèse à moins de 150 mètres des habitations. Qu'en pensez-vous ?
  • Quel avis avez-vous sur les élections municipales à Crest ?
  • Vous avez voté pour le projet de loi ratifiant le traité de libre échange entre le Canada et l'Union Européenne. On peut donc faire du développement durable d'un côté, et signer des traités de libre-échange de l'autre ?
  • La préfecture vient d'annoncer que le rayon du Plan particulier d'intervention (PPI) autour des centrales nucléaires était passé de 10 à 20 km. Faut-il s'en inquiéter ?

Les réponses de la députée sont à lire dans Le Crestois du 20 septembre 2019

UA-22506836-1