Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Vendanges, l’impact de la baisse des quotas

L'organisme de défense et de gestion (ODG) de la Clairette de Die a voté une baisse de récolte de raisin par hectare, pour pallier la baisse des ventes.

En ce moment, dans les vignes, on vendange, on porte, on coupe et on court d'un cep à l'autre. Mais cette année, l'Organisme de Défense de Gestion (ODG), qui fixe les règles pour la Clairette de Die, impose aux vignerons moins de récolte de raisin à l'hectare.

C’est un manque à gagner certain. Chez les producteurs, c’est l’inquiétude et toute la filière attend la fin des vendanges pour faire les premiers constats.

La Clairette Rosé devait apporter un souffle nouveau à la profession avec une perspective d'évolution de pratiquement 10%. C'était sans compter sur l'interdiction de la produire, ce qui a plongé les viticulteurs dans de vraies difficultés.

Dans notre édition du 27 septembre, vous lirez les explications de Fabien Lombard, président du syndicat et de l'ODG, et les réactions des producteurs (Carod, Raspail et Jaillance)...

Un article à lire dans Le Crestois du 27 septembre 2019

UA-22506836-1