Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

ASPAS : les chasseurs proposent leur aide

La nouvelle réserve naturelle comporte un ancien enclos de chasse abritant des espèces exotiques. Les chasseurs ont proposé de le surveiller.

C'est à la fois une aubaine et un casse-tête pour l'Aspas (Association pour la protection des animaux sauvages) : dans sa nouvelle réserve "Vercors vie sauvage", acquise fin novembre à Léoncel, se trouve un ancien enclos de chasse privée. Ce parc clôturé, qui occupe près de la moitié du domaine de 500 hectares, regorge de sangliers, cerfs, mouflons ou daims.

Une aubaine pour l'Aspas car l'association écologiste peut ainsi soustraire ces animaux à une chasse qu'elle récuse. Mais aussi un casse-tête : que faire désormais de cette faune captive, qui ne peut en aucun cas être relâchée dans la nature ?

En décembre, la Fédération départementale des chasseurs de la Drôme (FDC 26) s'est emparée du sujet en proposant à l'Aspas, dans un courrier, de l'aider « à surveiller les grillages de son enclos »...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 10 janvier 2020

UA-22506836-1