Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                 

Campagne de dépistage en EHPAD

Olivier Véran, ministre de la santé, a annoncé l’intensification des tests de dépistage du COVID-19 auprès des publics vulnérables et des soignants travaillant dans les établissements hébergeant ces publics.

Concrètement et de manière prioritaire dans les établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD), il s’agit de tester les résidents et tous les personnels à compter de l’apparition du premier cas confirmé au sein de l’établissement, ce qui permettra de regrouper les cas positifs au sein de secteurs dédiés dans les EHPAD pour éviter la contamination des autres résidents.

24 laboratoires en capacité à réaliser le diagnostic de Covid-19

Le décret n°2020-400 du 5 avril dernier donne la possibilité à d’autres laboratoires ne pratiquant pas usuellement la biologie humaine (laboratoires de recherche, vétérinaires et départementaux, etc.) de réaliser le diagnostic des infections de COVID-19.

La prise en compte de ces nouvelles possibilités permet à notre région de disposer de 24 laboratoires en capacité à réaliser les analyses des tests de COVID-19.

Ces laboratoires publics et privés disposent par ailleurs d’un maillage dense permettant de soutenir la réalisation des prélèvements nécessaires, qui seront également effectués par tous les laboratoires habilités.

Etat des lieux et stratégie régionale

Depuis lundi, l’ARS procède à un état des lieux des capacités des laboratoires de la région afin de déterminer, en lien avec les Conseils départementaux, une stratégie de priorisation des dépistages en fonction situations épidémiques dans les EHPAD.

Cette stratégie prend en compte les capacités de prélèvements via les conventions déjà existantes entre les EHPAD et certains laboratoires ; l’intervention possible des équipes mobiles d’hygiène, financées par l’ARS et intervenant au bénéfice des établissements médico-sociaux ; les compétences des soignants formés ou à former pour pratiquer les prélèvements au sein de ces structures et toute autre solution opérationnelle locale.

En lien avec les Conseils départementaux, cette stratégie doit être déclinée dans chaque département, lorsqu'un cas suspect de Covid-19 est repéré dans un EHPAD. Il s'agit en fait d'amplifier ce qui a déjà été mis en œuvre puisque de nombreux tests ont déjà été réalisés dans les EHPAD de la région, et ce depuis plusieurs semaines.

En outre, cette campagne de dépistage qui concerne plusieurs centaines d’établissements et repose sur des moyens humains et matériels importants, va nécessiter plusieurs jours pour être menée à son terme, en fonction de l'évolution de la situation épidémique.

Communiqué de l'Agence Régionale de Santé

Publié le 9 avril 2020

UA-22506836-1