Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Le BTP soucieux pour l'avenir

Pour le moment, les entreprises redémarrent avec le déconfinement mais les marchés publics et les propriétaires privés restent frileux.

Hervé Liotard a été président de la section Travaux Publics de la Fédération des Bâtiments-Travaux-Publics. Même si aujourd’hui il ne l’est plus, il reste très impliqué dans la vie de la profession, aussi bien au niveau syndical qu'à l'école Batipole de Livron, où les apprentis sont formés aux métiers du BTP.

Son expérience lui permet de donner son avis sur ce secteur professionnel : « Ce n'est pas une profession qui a été obligée d’arrêter son activité à cause du confinement, mais pour des raisons de protection des salariés, environ 90% des entreprises ont arrêté les chantiers ». Il faut comprendre le sentiment d’insécurité des ouvriers qui avaient entrepris des travaux dans une maison habitée ou bien celle des fournisseurs qui recevaient du public. Pour tous les chefs d'entreprises, il a fallu mettre en place une nouvelle procédure de travail qui a parfois mis trois semaines à être opérationnelle pour pouvoir s'adapter à tout type de chantier, dans le respect des mesures sanitaires...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 12 juin 2020

UA-22506836-1