Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Au sujet du projet de création d’un magasin Lidl

Tribune du 26 juin de Philippe Hennebelle.

Nous apprenons que le projet de création d’un magasin Lidl sur la commune d’Aouste est de nouveau retoqué. Sans présumer du contexte et polémiquer sur les intérêts partisans et individuels qui auraient pu conduire à cette décision, la commission en charge de l’aménagement commercial du territoire à l’origine de cette décision semble par contre complètement ignorer les enjeux d’aménagement du territoire pour le bien-être des administrés.

En effet, depuis le développement exponentiel du (mono)pôle commercial autour d’Intermarché, ce sont l’ensemble des riverains de la D93 entre Crest et Blacons qui subissent l’accroissement important du trafic routier sur ce tronçon, avec les nuisances qui en découlent. La zone d’Intermarché draine en effet les clients de toute la vallée depuis Vercheny. Le ballet des camions de livraison emprunte cet axe. Et l’aménagement au coeur de Aouste pour rendre plus incommodant la traversée du pont entraîne un report du trafic à travers Blacons et Crest (là pour le coup bel et bien au bénéfice des habitants de Aouste mais au détriment des autres communes).

À cela s’ajoute également l’élargissement des horaires d’ouverture, donc de l’amplitude horaire des nuisances. La "déviation" qui avait ramené en son temps la quiétude sur l’axe habité de la D93 entre Crest et Blacons ne joue plus son rôle de délestage.

Alors les membres de la commission d’aménagement pourraientils aussi exiger ou décider de la création d’un nouveau pont sur la Drôme pour desservir la zone dont ils maintiennent et entretiennent le monopole ? Soyons logique et assumez, messieurs, jusqu’au bout vos décisions ! Cela n’a rien de farfelu et cela est techniquement tout à fait possible ! Des aménagements routiers très conséquents ont été entrepris récemment dans d’autres communes comme à Puy Saint Martin pour le bien-être des administrés... Alors que font nos élus dans la vallée ?

Philippe Hennebelle

Tribune publiée dans Le Crestois du 26 juin 2020

UA-22506836-1