Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Le Département soutient le Tourisme

Le tourisme a très mal vécu cette période de confinement du pays, et souffre terriblement. Alors, le Département a établi un plan de relance.

Le Département a prévu une aide conséquente pour attirer la clientèle touristique à séjourner dans la Drôme. Les élus ont voté un plan de soutien audacieux avec une enveloppe de 1 000 000 € destinée aux professionnels du tourisme drômois.

Il consiste à délivrer un Pass'Drôme numérique pour tout client qui réserve un séjour chez un des hébergeurs drômois et dans les structures liées au tourisme. Les hébergeurs éligibles vont recevoir, par voie électronique, une proposition d'inscription à la démarche et pourront recevoir les Pass'Drôme que les clients apporteront. C'est le département qui paiera la valeur des Pass'Drôme au professionnel.

En complément de cette offre, des regroupements comme Gîtes de France proposent des offres spéciales pour les clients réservant un gîte. Le Pass'Drôme offre jusqu'à 150 € pour trois nuitées consécutives, ou 50 € pour une ou deux nuitées.

Rien de plus simple : le client reçoit son Pass'Drôme par mail s'il réserve en ligne ou sur présentation d'une confirmation de réservation chez un hébergeur éligible. Ainsi, il profite de cette somme pour ses dépenses chez les professionnels du tourisme participants, culture, sport, loisirs, restaurants, hébergement, agri-tourisme, artisanat. Le Pass est valable dans une limite de trente jours à compter de la première nuitée et est limité à trois par foyer.

L'offre est valable dans tout le Département, du 1er juillet au 31 décembre de cette année, sous condition de réservation prise à partir du 15 juin. La demande se fait sur passdrome@drome-cestmanature. fr. La liste des professionnels participants est disponible sur le site : drome-cestmanature.fr à partir du 25 juin.

Le département rappelle que les tickets restaurants sont désormais utilisables les week-ends et jours fériés et leur plafond est relevé à 38 € dans les restaurants, hôtels-restaurants et débits de boissons. Depuis le 31 mai, les tables d'hôtes doivent prévoir une place assise par client, et une table ne peut réunir qu'un groupe venant ensemble, dans la limite de dix personnes. Les tables de chaque groupe doivent être éloignées d'au moins un mètre.

Corinne Lodier

Article publié dans Le Crestois du 26 juin 2020

UA-22506836-1