Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

PiéGés par la 5 G ?

"Transitions", la chronique de Vincent Meyer du vendredi 3 juillet 2020.

Le virtuel a horreur du vide. Pendant le confinement, il a occupé la place libre et s’est installé. Le télétravail a progressé durablement, les commandes par internet (400 millions en 3 mois) sont devenues pratique courante, les rencontres à distance se sont multipliées, Skype, Whatsapp et Zoom sont rentrés dans la vie de nombreuses personnes qui n’en avait jamais entendu parler, des malades ont pris l’habitude de la télé-consultation… Le diagnostic à distance est une abominable régression : « Ça vous fait mal quand j’appuie là ? ».

La société a pris un virage. Des références existentielles solides comme le roc ont bougé sur leur socle. Quand les gestes barrières cesseront faute de virus, la distanciation sociale restera...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 23 juillet 2020

UA-22506836-1