Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La campagne finit en eau de boudin

Des membres d'Ensemble réinventons Crest ont signalé à la gendarmerie des actes d'intimidations survenus à quelques jours du scrutin.

Un véhicule dégradé, deux colistiers intimidés... Les derniers jours de la campagne électorale crestoise ont été marqués par un regain de tension inhabituel. Survenus entre le 21 et le 25 juin, à quelques jours du second tour, les faits ont d'ailleurs été jugés suffisamment graves par leurs victimes pour être signalés à la gendarmerie de Crest...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 3 juillet 2020)

UA-22506836-1