Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La vérité augmentée…

"Transitions", la chronique de Vincent Meyer du vendredi 31 juillet 2020.

Giordano Bruno a été brûlé vif le 17 février 1600 pour avoir, entre autres, soutenu obstinément que la Terre n’était pas le centre de l’Univers. Il aurait pu se rétracter comme d’autres avant lui et sauver sa vie. Mais il savait son cas désespéré car il avait également mis en doute le principe de la transsubstantation du pain et du vin. Jésus n’a-t-il pas affirmé « Ceci est mon corps, ceci est mon sang » ? Mais « qu’est-ce que la vérité ? » s’interrogeait Pilate avant de l’abandonner à son sort.

Il est des croyances étonnantes qui ont la vie dure...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 31 juillet 2020

UA-22506836-1