Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Décès de Jean-Noël de Bouillane de Lacoste

Hommage de Jacques Mouriquand.

Nous apprenons avec tristesse le décès à l’âge de 85 ans, de M. Jean-Noël de Bouillane de Lacoste qui fut un diplomate actif. Il fut ambassadeur de France au Laos, en Tunisie et en Israël. Il fut aussi deuxième secrétaire d’ambassade à Santiago du Chili au moment du coup d’état militaire de Pinochet contre Salvador Allende. En cette circonstance, il délivra abondamment de visas pour la France à des opposants pourchassés, leur sauvant ainsi la vie. Il fut, par ailleurs, le président national de l’Association des chrétiens contre la torture.

Ceux qui connaissent bien notre région se doutent de l’intérêt que nous pouvons porter au personnage. Il est en effet porteur d’un patronyme célèbre chez nous. Il se rattachait à la lignée qui demeure l’objet d’une anecdote souvent racontée : un de ses lointains ancêtres, peut-être autour de 1150, fut anobli avec son compère tout autant bûcheron que lui, Richaud, pour avoir, sur le plateau d’Ambel, sauvé la vie d’un prince qui était, peut-être, comte de Valentinois. Des générations de pauvres paysans de la vallée de Quint ont donc porté paradoxalement un titre de noblesse sans que, pour autant, ils en soient plus à l’aise. Ils eurent à subir d’innombrables procès de leurs voisins furieux du seul avantage que procurait cette invraisemblable situation : ces nobles payaient moins d’impôts.

Jean-Noël de Bouillane de Lacoste et son épouse Françoise ont été les historiens de cette singulière aventure qui a couvert des siècles. Aujourd’hui encore subsiste une association qui réunit périodiquement les membres des deux familles. M. De Bouillane de Lacoste était le directeur de la publication du bulletin qu’elle publie, la Gazette de l’Ours, et avait présidé l’association de 2001 à 2017. On doit à cette association la publication d’un livre à la fois riche et de lecture facile sur l’histoire de la vallée de Quint, écrit par Françoise Bouillane de Lacoste : De la Révocation à la Révolution.

Jacques Mouriquand

Article publié dans Le Crestois du 31 juillet 2020

UA-22506836-1