Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Impression de déjà-vu au conseil municipal crestois

Le conseil municipal a été de nouveau l'occasion pour l'opposition de demander plus de place dans la gouvernance communale.

Il y avait comme un air de déjà vu, le lundi 31 août, au conseil municipal de Crest. Le décor avait certes un peu changé, les élus ayant retrouvé la salle Max Tabardel, à la mairie de Crest. Mais du côté des discours et de l'état d'esprit, peu d'évolution...

Les six conseillers d'opposition présents lundi soir ont, une nouvelle fois, demandé un peu plus d'ouverture à l'exécutif, et imploré des aménagements dans l'organisation du travail municipal et dans la préparation des diverses commissions et réunions.

Tout au long du conseil, Hervé Mariton et son équipe se sont au contraire félicités des gestes d'ouverture donnés à l'opposition. En début de conseil, le maire a par exemple proposé à Nicolas Sizaret, du groupe Ensemble Réinventons Crest, d'être secrétaire de la séance. Un geste qui n'a visiblement pas suffi à l'opposition...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 4 septembre 2020

UA-22506836-1