Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Vers une 2e vague "plus longue et plus intense"

Les contaminations sont en hausse constante dans la vallée. Les hôpitaux s'apprêtent à affronter une vague plus forte que celle du printemps.

incidence commune

À bas bruit, le Covid-19 s'est installé dans la vallée de la Drôme. Au printemps dernier, l'épidémie avait relativement épargné notre territoire, emportant néanmoins de nombreuses vies humaines. Mais cet automne, la situation est nettement plus inquiétante : en nombre de morts, la région Auvergne-Rhône-Alpes est aujourd'hui la plus touchée de France. Depuis début septembre, 46 personnes ont été emportées par le virus dans le département de la Drôme, selon les derniers chiffres de Santé Publique France (en date du 29 octobre), avec 24 décès enregistrés entre le 19 et le 25 octobre.

À l'hôpital de Crest, un "secteur Covid" a dû être réinstallé le vendredi 30 octobre. L'ensemble de ses 12 lits était occupé, mercredi 4 novembre au soir. « Les choses évoluent très vite », relève Olivier Moulinet, le directeur du centre hospitalier. « Les infections sont à la hausse et nous sommes aujourd'hui au-dessus du pic que nous avons connu lors de la première vague », ajoute-t-il...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 6 novembre 2020

UA-22506836-1