Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Internet : le système D

Plus d'une semaine après l'incendie volontaire du local technique d'Orange de Crest, Internet n'a pas été rétabli partout. Des distributions de boxs 4G ont été organisées par l’ancêtre de France Télécom...

Un tremblement de terre ? Une explosion nucléaire ? Non. Une grosse panne internet ! Des images de gestion de crise : lundi 22 février à 13h, des centaines d'habitants de Crest et alentour font la queue devant la salle Coloriage. Après l'incendie du local technique d'Orange de Crest, dans la nuit du mercredi 17 février, la société organise une distribution d' "Air box", des box de secours qui se connectent à la 4G.

Le saccage a provoqué une coupure Internet (et donc de la téléphonie fixe) pour 8 000 personnes, jusque dans le Diois, dont 6 000 abonnés Orange. Mais c'est bien la ville de Crest qui reste la plus impactée...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article : À qui profite le crime ?

Article publié dans Le Crestois du 26 février 2021

UA-22506836-1