Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La députée de Lavergne rattrapée par Darmanin

La polémique sur les repas végétariens à la cantine s’est invitée à Blacons.

Il arrive parfois que l’actualité s’invite par surprise là où elle n’est pas attendue... C’est ce qui est arrivé le lundi 22 février, à l’école élémentaire de Mirabel-et-Blacons. Les élèves de CM2 de la classe de Jean Beaufort ont reçu la députée Célia de Lavergne dans le cadre du "Parlement des enfants", dispositif imaginé par l’Assemblée Nationale pour faire découvrir le fonctionnement de la démocratie parlementaire aux élèves de l’Éducation Nationale.

Les CM2 de M. Beaufort avaient préparé pour la députée une proposition de loi en bonne et due forme pour légiférer sur la délicate question de la restauration scolaire et des menus végétariens.

Or, le matin même, le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, embrasait les chaînes d’information et les réseaux sociaux en villipendant l’initiative du maire de Lyon, qui a mis en place pendant la crise sanitaire un repas végétarien hebdomadaire dans les écoles de la ville. « Idéologie scandaleuse », a tweeté le collègue de Célia de Lavergne, dénonçant une « insulte inacceptable aux agriculteurs et aux bouchers français ».

Une polémique que Jean Beaufort n’a pas manqué de rappeler à Célia de Lavergne...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 26 février 2021

UA-22506836-1