Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Le centre de vaccination de Crest accélère

Communiqué des professionnels de santé du bassin crestois.

Le centre de vaccination de Crest se développe et injectera dès le lundi 5 avril près de 500 vaccins Pfizer par semaine. Les critères d'inclusion sont les personnes de plus de 70 ans, et/ou les personnes ayant des pathologies graves (rapprochez-vous de votre professionnel de santé pour plus d'informations).

Dès aujourd'hui, les vaccins Astra Zeneca (bientôt nommé Vax Zevria) sont disponibles pour :

  • les personnes âgées de 55 à 69 ans inclus, souffrant de comorbidité(s) et/ou d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19
  • les personnes de 70 ans et plus
  • les professionnels de 55 ans et plus (professions de santé ou professions auprès de personnes fragiles)

Ces vaccins peuvent être effectués par votre médecin, votre pharmacien et maintenant, par votre infirmier libéral. Nous vous invitons à vous rapprocher d'eux pour plus d'informations.

Les infirmiers souhaitent prioriser leur effort vaccinal vers les personnes ne pouvant pas se déplacer. Nous invitons les personnes ayant connaissance de ces situations à nous contacter à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'ensembles des professionnels de santé se mobilisent, sur leur temps de repos, aux cotés de la municipalité, pour sortir de cette épidémie au plus vite. Le centre de vaccination et l'action des professionnels de santé ont permis en trois semaines d'administrer plus de 1 000 vaccinations.

Stéphane Adam, infirmier libéral,
pour les professionnels de santé du bassin Crestois Contacts

  • Pour le vaccin Pfizer, rendez-vous au 06.18.46.63.81
  • Pour le vaccin Astra Zeneca voir avec votre médecin, pharmacien ou infirmier
  • Pour toute question : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Communiqué publié dans Le Crestois du 2 avril 2021

UA-22506836-1