Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Mobilité : les élections régionales s’invitent dans le débat

C'est un discret chamboulement qui s'est joué, à la fin du mois de mars, dans les intercommunalités de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Un basculement plutôt technique (pour ne pas dire technocratique) qui, à l'approche des élections régionales des 13 et 20 juin, a pris une résonance politique toute particulière, y compris dans la vallée de la Drôme. Mais que s'est-il donc joué dans le calme des hémicycle intercommunaux ?

La Loi orientation mobilité (LOM), votée au parlement en décembre 2019, obligeait toute les communautés de communes de France à se prononcer, avant le 31 mars, sur la reprise ou non de la compétence dite « d'autorité organisatrice des mobilités ». Une compétence qui revient aujourd'hui très largement aux régions (le rail et le transport scolaire resteront du ressort des régions) et qui pourrait demain être décentralisée et revenir aux intercommunalités.

La région Auvergne-Rhône-Alpes, présidée par Laurent Wauquiez (LR), n'a pas manqué de faire entendre sa petite musique aux collectivités, les encourageant, sur un air plus ou moins inquiétant, à renoncer à prendre la compétence...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article : les compte-rendus des conseils communautaires de la CCVD et de la 3CPS.

Article publié dans Le Crestois du 9 avril 2021

UA-22506836-1