Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Réouverture un peu confuse de la descente à la Druise

L’arrêté interdisant l’accès à la chute est caduc, mais les barrières restent...

Le 20 juillet dernier, le maire d’Omblèze, Gilbert Pourret, prenait un arrêté interdisant l’accès au chemin de la chute de la Druise, en raison du nombre inquiétant d’accidents. « En juin [2020], les pompiers ont été appelés onze fois et nous en sommes déjà, au 20 juillet, à au moins dix interventions de l’hélicoptère de secours », expliquait alors l’édile au Crestois. Des travaux d’aménagement devaient alors être exécutés sur ce sentier, de plus en plus fréquenté, avant l’été 2021.

Cette fermeture administrative a fait bien des vagues depuis un an. Dès le départ, des acteurs du secteur touristique, et notamment le propriétaire du Moulin de la Pipe, adjacent à la chute, Franck Laforest, déplorait une décision prise « sans concertation » qui amputait dangereusement le chiffre d’affaires de son établissement, déjà mis à mal par la crise sanitaire.

Autre problème : les travaux d’aménagement ont pris du retard…

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 9 juillet 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.