Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Le sens profond du mot "Résistance"

Commémoration du sabotage du pont Livron-Loriol, le 16 août 1944.

Malgré un contexte sanitaire difficile, la cérémonie du souvenir pour le 77ème anniversaire du sabotage du pont routier de Livron-Loriol a eu lieu, comme tous les ans, le 16 août 2021 à Allex, au plateau de Soulier, terrain des parachutages « Temple » pendant la Seconde Guerre mondiale.

De nombreuses personnalités étaient présentes pour cet hommage, Madame la Préfète de la Drôme, Monsieur Damien Pollet, conseiller départemental, les instances civiles et militaires, ainsi que des maires et élus des communes voisines.

La cérémonie a débuté devant la plaque Jean Boyer, membre du commando Henri Faure, fait prisonnier le 22 août 1944 et abattu par les Allemands d’une rafale de mitraillette alors qu’il essayait de s’échapper. Raymond Baulac, dernier membre encore en vie du commando Henri Faure, et les fils de Jean Boyer ont déposé le bouquet du souvenir.

La suite de la cérémonie s’est déroulée à la stèle sur le plateau de Soulier, avec une pensée particulière pour Pierre Chabanne, décédé le 14 septembre 2020. Résistant mais trop jeune pour participer au sabotage du pont, c’est dans la ferme familiale que les explosifs étaient cachés.

Après les dépôts de gerbes et l’allocution de Claude Malleval, président de la SAP, c’est avec beaucoup d’émotion que Julie, petitefille d’ Elie Mourier, piqueur du pont, a cité le nom des vingt résistants, tous membres de la Section Atterrissage Parachutage (SAP), opérant dans le secteur Allex-Livron, qui ont participé à la destruction du pont.

Puis Raymond Baulac, dernier membre du commando encore en vie, a partagé avec les nombreuses personnes présentes son souvenir de cette nuit qui, grâce au courage de ces hommes, a désorganisé la 19ème armée allemande et évité une opération aérienne meurtrière pour la population civile.

Monsieur Gérard Crozier, maire d’Allex, et madame Elodie Degiovanni, préfète de la Drôme, ont ensuite pris la parole, soulignant l’importance de ce devoir de mémoire et mis l’accent sur le sens profond du mot « Résistance ».

A l’issue de la cérémonie, un apéritif a été offert par les communes d’Allex-Livron-Loriol-Ambonil, dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Christel Dubois, adjointe au maire d’Allex

Article publié dans Le Crestois du 20 août 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.