Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Les Restos préparent la campagne d’hiver

La collecte hivernale aura lieu les 8 et 9 octobre.

Aux Restos du coeur de Crest, le jeudi, c’est distribution. Ce 23 septembre, au gymnase Chareyre, plusieurs bénévoles attendent les 119 familles de la vallée bénéficiaires de cette association humanitaire fondée par Coluche en 1985 et dont la zone géographique s’étend localement de Chabeuil à Saillans en passant, donc, par Crest.

Parmi eux, Gérard Chaloin, responsable des équipes collectes, et Xavier de la Voreille, coresponsable du centre de Crest. « S’occuper d’un centre comme celui de Crest demande beaucoup d’organisation, surtout à la période des collectes », assure Gérard Chaloin, au milieu des étagères remplies de légumes, produits secs, laitages et plus encore. Car les Restos préparent leur collecte d’hiver, qui se déroulera vendredi 8 et samedi 9 octobre dans onze magasins ou grandes surfaces (Crest, Grâne, Upie, Chabeuil, Saillans...).

Ces jours-là, les consommateurs sont invités à acheter des denrées alimentaires et à en faire don à la sortie du magasin à l’association. Elles seront distribuées lors de la campagne d’hiver qui démarrera le 25 novembre. La campagne d’été, elle, se poursuit jusqu’au 28 octobre.

Logo Restos du coeur30 000 REPAS DISTRIBUÉS DEPUIS AVRIL

Depuis avril, c’est l’équivalent de 30 000 repas qui ont été distribués aux familles. Les sources d’approvisionnement sont diverses : dons financiers ou en nature de particuliers, de boulangers ou de supermarchés qui distribuent leurs invendus. Sans compter l’Union européenne, qui fait acheminer toutes sortes de nourriture. Certains producteurs de légumes locaux fournissent également l’association de temps à autre.

Gérard Chaloin déplore tout de même une certaine baisse des dons financiers défiscalisés, causée par la disparition de l’Impôt sur la fortune(ISF), en partie supprimé en 2018 par le Président Emmanuel Macron. « Le nombre de bénéficiaires est plutôt stable d’une année sur l’autre même si nous comptons un peu moins de familles cette année, déclare Xavier de la Voreille. Sur 119 familles, ce qui représente environ 200 personnes, 69 sont des personnes seules, 19 sont des familles monoparentales et 16 sont en couple. »

« Au tout début du Covid, cela a été un peu compliqué car certains se sont retrouvés sans rien à manger. Et en parallèle, beaucoup de nos bénévoles ne pouvaient pas sortir de chez eux... Mais nous avons retrouvé une situation presque normale, nous ne connaissons pas les mêmes phénomènes que dans les grandes villes, il n’y a pas d’étudiants par exemple », complète Gérard Chaloin qui rappelle tout de même que, dans un monde normal, il serait préférable que les Restos du coeur n’existent pas.

Les Restos de Crest et ses soixante bénévoles actifs, à qui il faut tirer notre chapeau pour leur engagement, sont toujours à la recherche de dons. Soit financiers en passant par le site internet national de l’association, soit en nature avec des produits frais, très importants pour eux, comme des légumes du jardin.

Clément Chassot

Plus d’infos : 04 75 76 82 12 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.