Roman : Le Passeur

Un éclairage glaçant sur l’horreur des routes migratoires pour l’Europe.


Zouara, Libye, 15 octobre 2015. « J’ai fait de l’espoir mon fonds de commerce. Tant qu’il y aura des désespérés, ma plage verra débarquer des poules aux oeufs d’or. Des poules assez débiles pour rêver de jours meilleurs sur la rive d’en face ».

Seyoum, le passeur, attend sa prochaine cargaison de misère. Les migrants arrivent de Somalie, du Soudan, d´Érythrée ou d’ailleurs. Ils ont survécu au Sahara avant d’atteindre les côtes libyennes mais « il en meurt plus dans la fournaise des mirages qu'en mer en temps normal. La rage de survivre leur donne de plus en plus la gnaque ».

Seyoun tue le temps et ses angoisses en broutant du khat et en buvant trop d’alcool, « ses yeux sont noyés en permanence de sang et de folie ». Sans scrupule, il négocie avec les gardes-côtes les quotas de naufrages tolérés. Par tous les moyens, perfidie ou violence, il impose sa suprématie aux autres trafiquants mais, à la moindre faiblesse, une mutinerie peut éclater.

Pendant ce temps, les exilés, troupeau tremblant enfermé dans un hangar surchauffé, crèvent de faim et de soif sans espoir de secours. Ils attendent d’être lancés dans une traversée à hauts risques de la Méditerranée sur un zodiac surchargé.

Pourtant, à l’arrivée du dernier convoi, le passeur cynique est rattrapé par son passé : sa famille détruite par la dictature en Érythrée, l’ emprisonnement, la torture, son amour perdu. Retrouvera-t-il un peu d’humanité lors d’une ultime traversée ?

Avec ce court texte à l’écriture intense et saisissante, Stéphanie Coste nous offre un excellent premier roman, éclairage glaçant sur l’horreur des routes migratoires pour l’Europe.

Hélène Mée

LE PASSEUR - Stéphanie Coste
Collection Blanche, édition Gallimard -Paru le 7 janvier 2021

Article publié dans Le Crestois du 5 mars 2021

Chaque semaine, le cahier Mag' de l'édition papier ou numérique du journal vous présente en 4 pages les principaux événements artistiques et culturels du week-end à ne pas manquer, ainsi que des portraits, des chroniques de disques, livres, séries ou cinéma.
UA-22506836-1