Un écrivains québéquois à découvrir !

Le dernier ouvrage d'Éric Plamondon est un texte drôle et émouvant où se combinent souvenirs paternels, fin de l’enfance, splendeur et folie de la jeunesse.


Éric Plamondon est un écrivain québécois né en 1969 qui vit dans la région bordelaise. Ses premiers romans sont parus en France en 2013 et 2014 chez Phébus. Depuis 2018, ses livres sont publiés par les éditions Quidam. Cet éditeur se consacre à la littérature contemporaine, française et étrangère. Il édite uniquement des ouvrages de qualité que l’équipe éditoriale souhaite défendre.

En 2018, Éric Plamondon publie Taqawan qui a obtenu le Prix France-Québec. L’histoire s'inspire des événements du 11 juin 1981 qui ont enflammé la réserve de Lustuguj, en Gaspésie. Ce jour-là, 300 policiers de la Sûreté du Québec, qui ont ordre de confisquer leurs filets de pêche aux Indiens mi'gmaq, s’affrontent avec les autochtones. L’émeute est suivie d’une répression policière féroce puis d’une crise politique. Ce roman historique et social, document ethnographique émaillé de légendes indiennes, met en lumière les conditions de vie dans les réserves, les difficiles relations entre les Amérindiens, les colons, les Français, les Anglais et les autorités.

En 2019, il publie Oyana, un roman épistolaire entrecoupé de chapitres plus documentaires dont l’histoire se déroule entre Montréal et le Pays basque, sur fond de dissolution de l'ETA.

Son dernier ouvrage, très court (76 pages), au titre saugrenu, Aller aux fraises, est paru le 4 février 2021. Dans ce recueil de trois nouvelles, il nous raconte, avec un accent québécois jubilatoire truffé d’expressions réjouissantes, sa dix-huitième année entre sa mère et son chum ou son père et sa blonde. Évidemment, les tempêtes de neige sont dantesques et nos lointains cousins truculents. Cependant, la décrépitude de la ville Thetford Mines, après la fermeture des mines d’amiante, nous rappelle l’âpre réalité sociale.

Un texte drôle et émouvant, où se combinent les souvenirs paternels, la fin de l’enfance, la splendeur et la folie de la jeunesse.

Hélène Mée

Article publié dans Le Crestois du 19 mars 2021

Chaque semaine, le cahier Mag' de l'édition papier ou numérique du journal vous présente en 4 pages les principaux événements artistiques et culturels du week-end à ne pas manquer, ainsi que des portraits, des chroniques de disques, livres, séries ou cinéma.
UA-22506836-1