rubrique zic

                 

Barbès D ou l'amour du reggae

Habité par le reggae, David Prévost partage cette passion sur un disque vinyle tout juste pressé.

En fringant quinqua, le Crestois David Prévost a le reggae dans la peau. Il « ne fume pas, ne boit pas, ne se drogue pas » comme il aime à le dire, mais il aime le reggae. C'est sûr, David Prévost, alias Barbès D, n'a pas l'image du fan de reggae qu'on voit dans les revues, du jamaïcain accompagné de son joint ! Non, Barbés D a un bonnet "fait main" vissé sur la tête, des yeux qui pétillent à la présentation de ses disques et la philosophie du partage.

Il sort son 14e vinyle en 10 pouces, comprenez deux titres, "Sisters from Conscious Land", le 16 janvier. Il est également disponible en free Download sur le site de https://odgprod.com

Il compose la musique et fait chanter des connaissances, des rencontres, car c'est ce qu'il adore faire. En face A, Kojo Neatness, et en face B, Anté, chantent sur une musique qui invite à danser, fredonner ou simplement écouter, un rêve en tête. Comme dans les années 80, le disque noir ou transparent tourne sous le diamant du tourne-disque et la musique s'en échappe au gré du sillon. Le reggae ne change pas d'époque, c'est l'époque qui s'adapte...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 3 février 2017

UA-22506836-1