rubrique zic

Mon pays, c'est l'amour

Le dernier album de Johnny Hallyday force le respect.

Salut à tous, et bienvenue dans le choix du disquaire !

Ce n'est pas à une découverte que je vous invite aujourd'hui, vous avez déjà certainement entendu parler du dernier album de Johnny, sorti la semaine dernière. Au delà des polémiques, et que l'on soit fan ou pas de l'homme ou du personnage, on ne peut que respecter l'Artiste.

Un artiste à la carrière hors-normes (51 albums studio, plus de 3000 concerts, 40 disques d'or, etc) qui, loin de s'écrouler sous le poids de son statut, a été capable d'enregistrer en phase terminale de cancer du poumon un album dont le chant impressionne jusqu'aux plus réfractaires. Comment alors ne pas saluer le courage d'un homme de 74 ans, fatigué par une vie passée sur les routes, malade, affaibli, et qui a déjà tout mais qui va chercher au fond de lui l'énergie d'offrir à ses nombreux fans un dernier album ?

Et comment rester insensible devant la ferveur de ses fans, connus ou anonymes, de tous âges, de toutes classes sociales, de toutes générations ? Vous étiez nombreux vendredi, au magasin, à venir acheter ce précieux album, bien sûr, mais également à venir me témoigner des anecdotes personnelles, à échanger entre vous pendant de longues minutes, juste pour le plaisir de partager votre ressenti, votre passion et de faire (re)vivre, l'espace d'un instant, votre idole.

Aucun autre chanteur français n'a et n'aura cette aura, ce charisme, cette capacité à transmettre l'énergie et la passion de la musique à autant de monde. Nous avons tous vécu un moment très spécial de l'histoire de la musique francophone, et je tenais à vous remercier pour votre enthousiasme, votre passion, et pour tous ces échanges parfois longs, parfois courts, mais toujours sincères et émouvants. Oui, cet album est bon, mais sa plus grande qualité est probablement d'avoir réussi à réunir autant de monde autour de lui.

Johnny aurait sûrement adoré ça. Car après tout, rapprocher les gens, les faire vibrer de concert, n'est-ce pas là l'essence même de la musique ?

Olivier Chapelotte,
disquaire à la FNAC Aoûste

MON PAYS C’EST L’AMOUR
Johnny Hallyday
Disponible en CD et Vinyle

Article paru dans Le Crestois du 26 octobre 2018 dans le cahier Mag'

Chaque semaine, le cahier Mag' de l'édition papier ou numérique du journal vous présente en 4 pages les principaux événements artistiques et culturels du week-end à ne pas manquer, ainsi que des portraits, des chroniques de disques, livres, séries ou cinéma.
UA-22506836-1