"Je suis arrivée d’Algérie par une nuit glacée"

La Crestoise Colette Martin, rapatriée d’Algérie, se souvient...

Pour le nouveau film de Vidéos Val de Drôme, c’est la Crestoise Colette Martin qui est le grand témoin. Elle est arrivée à Crest par une nuit glacée, le 1er juillet 1962, jour même de l’indépendance de cette Algérie où elle a grandi, où elle avait été heureuse avec les siens. Mais cette Algérie aussi où son père, gérant d’une exploitation agricole, avait été enlevé et, très probablement assassiné.

Ni Colette Martin, ni les siens n’étaient dans le camp des riches, il s’en faut de beaucoup. Tout au contraire, elle travaillait à Alger en usine et sa voix, dans le film que l’on trouvera ci-dessous, est celle des humbles qui, dans la tourmente de cette indépendance, ont tout perdu et, paradoxalement, ont du beaucoup donner pour réussir à se refaire une vie. Et c’est chez nous, à Crest, que Colette et ses proches ont planté de nouvelles racines, ont épousé des gars bien de chez nous et ont poursuivi leur vie.

Le film est aussi l’histoire d’un quartier connu de tous, celui des HLM La Prairie, situés en sortie de Crest vers Aouste. Colette Martin, par des propos chaleureux et pleins de bonne humeur, nous fait deviner l’atmosphère de ce qui est devenu un véritable quartier de la ville.

Un reportage réalisé par TV Val de Drôme
D'autres histoires de notre région à consulter ici

UA-22506836-1