Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Série : Stranger thing

En 3 saisons et quelques années seulement Stranger things est devenue un phénomène de société, la série de Netflix engrangeant plusieurs dizaines de millions de vues.

Cette fiction au format resserré (8 ou 9 épisodes d'environ 1heure par saison) a en effet tout pour plaire. Tout d'abord, son intrigue prend place dans les années 80 (1983 au début de la première saison), années 80 recrées de manière extrêmement fidèle : décors, costumes, accessoires, et bien sûr la bande originale allant de Bon Jovi à Toto en passant par Foreigners ou Cyndi Lauper. Un vrai best of des 80's qui ne manquera pas de faire vibrer la fibre nostalgique des trentenaires et quarantenaires à qui s'adresse la série.

Deuxième point très positif : l'histoire. On suit les aventures d'un groupe d'ados passionnés de jeu de rôle qui vont se retrouver embarqués dans un histoire de portail inter-dimensionnel, de monstres et de complot d'état. Rien que ça !

Les intrigues à tiroir sont très bien ficelées et se développent de manière fluide et compréhensible, l'ambiance allant du film pour ado à la "Breakfast club" au film de science-fiction à la "The thing" de Carpenter. Le ton, d'ailleurs, est assez mature, et certaines scènes, particulièrement dans la saison 3, sont impressionnantes pour les plus sensibles.

Enfin, il convient de parler de la prestation des acteurs, et tout particulièrement des enfants qui se révèlent excellents (mention spéciale à Millie Bobby Brown qui campe le personnage de Onze).

Bien écrite et bien interprétée, équilibrée dans le ton et dans les intrigues, bourrée de clin d’œils en tous genres (Retour vers le futur, Terminator, L'histoire sans fin, Alien, etc, la liste est longue comme le bras), Stanger Things est une excellente série fantastique doublée d'un vrai hommage de fan aux années 80.

Bref, un rêve pour tout geek dans la quarantaine !

Olivier Chapelotte
Disquaire à la Fnac d'Aouste

"Stranger things", série américaine en 3 saisons
Diponible en DVD, Blu-ray et sur Netflix

Article paru le 23 mars 2020 dans la rubrique Mag'

UA-22506836-1