Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Mr Big "Live from the living room" (2012)

La Rubrique Rock vous propose de découvrir Mr Big, groupe de hard FM, au travers d'un concert acoustique très accessible.

Originellement formé à la fin des années 80, Mr Big est vite devenu un des fers de lance du genre hard FM si populaire à l'époque (Poison, Europe, etc) grâce à des albums dynamiques, à une technique irréprochable et à quelques singles bien sentis, la légendaire ballade "To be with you" en tête.

Après quelques années de disette pendant les 90's (et le départ de son génial guitariste Paul Gilbert en 1997), Mr Big se sépare en 2002. Le groupe s'est reformé en 2009 (avec le retour de Paul Gilbert) et a sorti un DVD enregistré lors d'un concert exceptionnel au Japon la même année.

Devant les très bons retours (tout à fait justifiés, tant la qualité de ce live est phénoménale à tous les niveaux), Mr Big sort un nouvel album, "What if...", en 2011, et la qualité est une fois de plus au rendez-vous (le premier single "Undertow" se classant immédiatement parmi les meilleurs morceaux du groupe).

Tout ceci nous amène au début de l'année 2012 et à la sortie de cet album qui nous intéresse aujourd'hui et qui, comme son nom l'indique, est un live. Et si le groupe a déjà beaucoup d'albums live à son actif (principalement enregistrés au Japon, tout comme ce nouveau disque d'ailleurs), celui-ci est en revanche le premier à proposer un concert acoustique, exercice assez populaire depuis quelques temps dans le monde du rock et du metal. Pour cette prestation, le groupe s'est entouré d'un quintet à cordes rehaussant agréablement mais de manière assez discrète certains titres joués par le combo.

Et force est de reconnaître que le groupe a pris des risques pour cet album live.

D'abord parce que cet exercice peut se révéler très périlleux pour un groupe de hard rock, musique éminemment électrique, mais aussi parce que la setlist, loin de se contenter d'être un best of acoustique, fait la part belle aux morceaux du dernier album de l'époque. En effet, pas moins de 7 titres sur les 10 joués ce soir-là sont extraits de "What if", agrémentés de trois hits du combo ("Voodoo Kiss", bien mais pas indispensable, l'excellent "Take cover", dans une version qui n'a pas à rougir de la comparaison avec l'originale, et l'inévitable "To be with you", assez semblable aux très nombreuses versions déjà existantes). Exit donc les classiques que sont "Wild world", "Green tinted sixties mind", "Daddy, brother, lover, little boy" ou encore "Just take my heart".

Mais au vu du résultat, ces choix artistiques s'avèrent judicieux en plus d'être courageux, et la qualité d'interprétation du groupe se révèle une nouvelle fois exceptionnelle. Les passages techniques sont parfaitement interprétés en dépit de leur niveau d'exigence surréaliste (citons entre autres la passe d'arme entre Billy Sheehan (basse) et Paul Gilbert (guitare) sur le pont de "Around the world", ou encore le solo de "All the way up"), les trois musiciens assurent des choeurs impeccables ("Undertow", l'excellent "Stranger in my life", "To be with you",...), et l'ambiance générale entre les membres du groupe irradie une bonne humeur particulièrement sincère et communicative.

Cependant, il convient de saluer la prestation exceptionnelle d'Eric Martin, tant sa voix chaude au timbre si particulier est gorgée de feeling et d'une justesse irréprochable ("As far as I can see", la semi-ballade "All the way up",...). Assurément l'une des meilleures prestations du chanteur, d'autant que l'exercice acoustique "expose" plus sa voix que pendant les concerts en électrique.

Au final, ce live acoustique de Mr Big se révèle absolument indispensable aux fans du groupe, mais est aussi une belle porte d'entrée pour le découvrir.

Olivier Chapelotte

Cet article vous a plu? Alors donnez-nous un coup de pouce ! cliquez ici
UA-22506836-1