Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Regards sur le ciel du mois de juillet

L'Association Drômoise d'Astronomie (Beaumont) nous indique ce qu'il ne faut pas rater dans le ciel en juillet.

Bien que les mois d’été soient synonyme de chaleur, le 4 juillet la Terre passe au plus moins du Soleil (aphélie), à 152 millions de kilomètres de distance.

  • Le 6, à l’aube, au Sud-ouest, la Lune se couche en compagnie de Jupiter et de Saturne. Notez le changement de disposition de ces astres par rapport au début de la nuit.
  • Le 11, à l’Est, après Jupiter et Saturne le 5, la Lune cette fois, va à la rencontre de Mars, qu’elle offre en diadème. Les deux astres se lèvent vers 23h30 TU (soit à 1h30, heure légale le 12).
  • Le 12, à l’Est, Vénus est à seulement 1° au nord de l’étoile Aldébaran.
  • Le 14, Jupiter, la planète géante est à l’opposé du Soleil et son éclat est maximal. A voir, malgré sa faible élévation au Sud.
  • Le 17, vers 2h30 TU, la Lune en fin croissant et Vénus forment un beau triangle avec l’étoile Aldébaran, audessus de l’horizon Est.
  • Le 31, à l’Est, vers 3h30 TU, Mercure fait une brève apparition dans les lueurs de l’aube. Il se situe au-dessous et à l’est des étoiles Castor et Pollux.

Publié dans Le Crestois du 26 juin 2020

UA-22506836-1