Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Hugo Cabret, de Martin Scorcese

Un très bon film pour toute la famille, en forme de déclaration d’amour au cinéma.

Salut à tous, et bienvenue dans le choix du disquaire !

Martin Scorcese est l’un des plus grands réalisateurs du XXème siècle, et bon nombre de ses films sont devenus cultes (Taxi driver, Les affranchis, Gangs of New York, etc).

En 2011, après avoir réalisé l’excellent Shutter Island (que l’on vous recommande chaudement au passage), le réalisateur change radicalement de genre en s’attaquant au film jeunesse et adapte le roman pour enfants « L'Invention de Hugo Cabret » de Brian Selznick.

Le film se passe en 1931 à Paris et raconte l’histoire d’Hugo Cabret, un jeune orphelin d’une dizaine d’années qui vit seul dans les recoins mystérieux de la gare Montparnasse depuis que son père est décédé accidentellement. Il s’occupe de remonter les horloges de la gare et observe, depuis ses cachettes, badauds et boutiquiers, et particulièrement un vieux monsieur énigmatique qui répare des jouets. Essayant lui-même de réparer un mystérieux automate laissé par son père, il vole des rouages dans la boutique du vieil homme, jusqu’à ce que celui-ci l’attrape. Mais qui est réellement ce vieux boutiquier ?...

On retrouve dans ce film tout ce qui fait la qualité du cinéma de Scorcese : des plans de caméra virtuoses et toujours évocateurs de la situation, un soin maniaque apporté à la direction artistique (le travail sur les couleurs) et sur les décors (la gare est magnifique, à la fois secrète et foisonnante), une direction d’acteur précise (remarquable Ben Kingsley). Du grand cinéma, sans l’ombre d’un doute, mais accessible aux enfants.

Mais le film est aussi et surtout un hommage viscéral et passionné au cinéma lui-même et à ses pionniers (Georges Mélies, mais également les frères Lumière, Chaplin, Harold Lloyd, etc), et Scorcese n’a de cesse d’essayer de procurer au spectateur l’émerveillement qui lui-même a ressenti et ressent encore devant l’écran.

Un très bon film pour toute la famille, en forme de déclaration d’amour au cinéma.

Olivier Chapelotte, disquaire
à la FNAC d’Aouste-sur-Sye

Hugo cabret, film de Martin Scorcese (2011)
Disponible en DVD et Blu-ray

Article publié dans Le Crestois du 31 juillet 2020

 

UA-22506836-1