Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Les Yeux Dans l’Eau 2020

Le festival revient avec une édition "Clin d’œil" à Pont de Barret, Valence, Loriol, Die et Crest.

Affectée par la crise du COVID et contrainte d’annuler des événements prévus en mars et juillet, l’équipe organisatrice du festival propose une rentrée en mode “tournée”. Après une séance plein air à la Fontaine Minérale de Pont de Barret, Les Yeux Dans l’Eau vont investir la vallée via quatre projections-rencontres. Voici le programme :

BARRAGES, L’EAU SOUS HAUTE TENSION 
Film de Nicolas Ubelmann (1h20 - 2019)
À Valence, mardi 15 septembre, cinéma le Navire, 20h
La Commission Européenne a mis en demeure la France pour qu'elle ouvre à la concurrence un tiers de ses grands barrages hydrauliques, gérés jusqu'ici par EDF. Dénoncée par un grand nombre de députés, d'ingénieurs, d'économistes, de syndicats, ainsi que par des habitants, cette décision pourrait entraîner de nombreux problèmes économiques, écologiques et sécuritaires. Quels sont les enjeux de cette ouverture à la concurrence ? Qu'avons-nous à y gagner et qu'avons-nous à y perdre ?
Le film sera suivi par un débat avec Philippe André, porte-parole du syndicat SUD pour la question des barrages, coordonnateur du rapport "Paroles d'expert.e.s" d'EDF Hydro et  Martin Arnould, président du Fonds pour la Conservation des Rivières Sauvages

THE RIVER AND THE WALL 
Film de Ben Masters (1h37 -  2019- VOSTF)
À Loriol sur Drôme, mercredi 16 septembre, cinéma Espace(s), 20h30
À Die, jeudi 17 septembre, cinéma le Pestel, 20h30.
À pied, à cheval, en VTT et en canoë, cinq amis descendent le Rio Grande, de El Paso au Golfe du Mexique.
Ces aventuriers vont documenter l’impact du mur de Donald Trump sur les hommes, la faune, mais aussi l’agriculture et l’économie régionale, si ce dernier devait être construit.
De merveilles naturelles en histoires intimes, cette aventure immersive nous invite à la réflexion sur le lien immémorial entre l’humain et la rivière, tout en interrogeant la notion de frontière à l’époque contemporaine.
Les projections seront suivies d'une rencontre avec Harold Manning. Distributeur du film pour la France, Harold est l'interprète attitré de Jim Jarmusch, Ken Loach et Francis Ford Coppola. Il est professeur à la Femis et anime des ateliers d'analyse et d'écriture cinématographiques à la maison d'arrêt de Fleury Mérogis.
À Crest, vendredi 18 septembre, cinéma L'Éden, 20h30. Projection suivie d'une rencontre en duplex avec deux protagonistes du film :
- Heather McKay, éco-biologiste et ornithologue
- Jay Kleberg, directeur associé de la Texas Parks and Wildlife Foundation.

Plus d’infos : festival-lesyeuxdansleau.fr

Article publié dans Le Crestois du 11 septembre 2020

Chaque semaine, le cahier Mag' de l'édition papier ou numérique du journal vous présente en 4 pages les principaux événements artistiques et culturels du week-end à ne pas manquer, ainsi que des portraits, des chroniques de disques, livres, séries ou cinéma.
UA-22506836-1